Opération "C'est l'alu"

Le projet :

Porté par les associations de parents d'éléves des écoles élémentaires et en partenariat avec Chambéry métropole et le centre de tri Valespace, ce projet consiste à collecter de l'aluminium et le revendre, dans le but de financer des activités sportives et culturelles des élèves.

Cette opération a vu le jour suite à une initiative de quelques parents de l'école de l'Albanne à Barberaz en 2013.

En 2014-2015, plus de 3 tonnes ont été collectées par les 18 établissements participants, soit plus de 2700 € reversés pour les activités des enfants.

collecte de l'aluminium devant une école

Pourquoi collecter l'alu ?

  • Récolter des fonds afin de financer les activités sportives et culturelles des élèves

A titre d'exemple :1 tonne d'alu = 900 €

  • Sensibiliser au tri et au recyclage

Une démarche civique et écologique !

  • Faire des économies d'énergie

Pour produire une tonne d'aluminium, 12 000 kWh sont nécessaires si on extrait du minerai d'alumine. 1000 kwh suffisent, à partir de la fonte des déchets en aluminium.

Soit 12 fois moins !

Démarrer le projet...

  1. contacter le numéro vert du service gestion des déchets
  2. récupérer le kit de lancement pour votre établissement

Le service déchets de Chambéry métropole :

Chambéry métropole souhaite faciliter le démarrage du projet au sein de l'établissement scolaire et accompagner tout au long de l'année les parents bénévoles par la mise à disposition d'un kit de démarrage « C'est l'Alu » qui comprend des affiches et flyers.

Chambéry métropole aide à trier et collecter l'alu. Le poids de l'aluminium collecté est alors noté et sert de référence pour le rachat matière en fin d'année.

Les associations de parents d'élèves :

Les parents bénévoles assurent le bon déroulement du projet au sein de l'établissement scolaire.

Ils font le suivi du projet :

  • faire le lien avec le corps enseignants, avoir leur accord de principe.
  • information des parents (jours de collecte, consignes...)
  • relance et motivation des familles pour trier toute l'année à leur domicile et auprès de leur réseau familial et professionnel (de plus en plus d'alu avec de moins en moins d'erreur)
  • organisation des collectes : aux dates prévues et avec l'agent de collecte (amitri), les parents aident à accueillir les familles et trier l'alu (enlever les erreurs, séparer les emballages des objets). La présence de bénévoles est obligatoire pour chaque collecte, ce projet est porté par les associations et écoles !

Les directeurs et enseignants des écoles :

Le corps enseignant joue le rôle de facilitateur du projet. Il facilite la communication entre l'association des parents et les familles.

  • Affichage au sein des écoles
  • Mots d'information dans les cahiers de liaison des élèves

Ce projet de collecte d'alu reste porteur d'un point de vue pédagogique de par ses objectifs.

Qu'est-ce qui se récupère ?

Emballages alimentaires (peu sales)

  • canettes et boîtes de conserve
  • barquettes et boules de papier alu
  • opercules
  • capsules de café (vides)

Ne pas gaspiller de l'eau claire pour laver ces déchets !

Objets de sports

  • bâtons de ski
  • fixation de ski
  • cadres de vélo
  • Pièces de vélos: guidons, jantes, freins, porte bagages, garde-boue, axes, pédaliers...

Objets et outils ménagers

  • cocotte-minute
  • casseroles, couvercles, cafetières
  • couverts, louches
  • divers outillages

Déchets professionnels ou issus du bâtiment / bricolage :

  • cornières, équerres, profilés...
  • tubes
  • cadres de fenêtre, de porte, de véranda
  • casiers, étagères techniques
  • boitiers
  • fils métalliques

Déchets mécaniques

  • jantes alu
  • culasses
  • radiateurs
  • baguettes décoratives

Attention ! les emballages alimentaires doivent être stockés à part.

Comment reconnaître l'aluminium ?

Les emballages alimentaires portent parfois le logo "alu".

Vérifiez avec un aimant ! L'aluminium est amagnétique, il n'est pas attiré par un aimant.

L'aluminium est un matériau tendre (qui se raye facilement) et léger.

Ce qui n'est pas collecté !

Attention, les apparences sont parfois trompeuses !

    • Canettes et boîtes de conserve siglées "acier" > à mettre dans le bac jaune

  • Emballages et plastique aluminisé (apparence brillante, type papier cadeau, emballages biscuit, couvercles de yaourt...) > à mettre dans le bac marron
  • Plaquettes de médicaments (composées essentiellement de plastique) > à mettre dans le bac marron
  • Tout ce qui brille, qui ressemble à de l'alu mais qui n'en est pas !

Que devient l'aluminium ?

L'aluminium collecté dans les écoles est vidé au centre de tri Valespace. L'aluminium ménager y sera compressé, puis orienté dans une filière de recyclage.

100% de l'aluminium trié est recyclé. En recyclant l'aluminium, on économise des ressources naturelles et 95% de l'énergie nécessaire pour fabriquer l'aluminium en première fusion.

L'aluminium issu des matériaux de récupération est soumis à un traitement par décapage. Puis il est soumis à une opération de refusion et d'affinage: introduit dans un four, le produit est fondu et dégazé. Selon la qualité désirée, il y a ensuite addition de métaux d'alliage ou élimination des impuretés métalliques ou non métalliques.

L'aluminium sert à fabriquer des pièces moulées pour des carters de moteurs de voitures, de tondeuses ou de perceuses, des cadres de vélos, des lampadaires de jardin, des montants d'étagères, des radiateurs, des semelles de fer à repasser...