Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Ajouter au cette page a vos favoris

50 ans d'intercommunalité en images (2/2)

50 ans d'intercommunalité en images


Dès la première moitié des années 70, le syndicat est impliqué dans la construction de la VRU et sa prise en charge financière. Une convention, votée au comité syndical en juillet 1975, fait passer le syndicat du statut d’intermédiaire financier à celui de co-financeur, malgré le débat que cela suscite. Cette voirie d’intérêt communautaire est inaugurée en 1982. La même année, la compétence « Voiries » est prise par le SIAC.

- Construction de la Voie Rapide Urbaine, côté Cassine – 1980 – Cl. Archives municipales de Chambéry.

En juillet 1981, le SIAC demande à la D.D.E d'actualiser le schéma directeur "deux roues", élaboré en 1977 à la demande du syndicat afin de mettre en évidence les itinéraires les plus urgents à aménager et d'en évaluer les coûts. En effet, les élus s’interrogent sur la prise de compétence « Pistes cyclables » dans l’agglomération. C’est chose faite en 1983.

- Piste cyclable, avenue des Ducs de Savoie – 1990 – Cl. Archives municipales de Chambéry.
- Piste cyclable, Parc d’Activités du Terraillet, Saint-Baldoph – 2005 – Cl. Chambéry métropole.

L’usine d’incinération des ordures ménagères, équipée de deux fours, est inaugurée en 1977. L’incinération remplace donc le broyage des ordures, technique utilisée jusqu’alors. Mais dès la fin des années 80, la fermeture annoncée de la décharge du Viviers-du-Lac, mais surtout l’augmentation du tonnage des déchets, poussent le syndicat à envisager la modernisation et l’agrandissement de l’usine et à proposer des alternatives, comme l’enfouissement des déchets inertes et la revalorisation. C’est dans ce contexte que sont construites quatre déchetteries, entre 1986 et 1990. En 1995, un troisième four est mis en service à l’usine d’incinération tandis que les deux premiers sont mis aux normes. De nouveaux travaux sont entrepris sur cette installation depuis 2005 pour sa mise en conformité avec de nouvelles normes européennes et pour augmenter sa capacité.

- Vue de l'usine d'incinération – 1982 – Cl. Chambéry métropole.
- Déchetterie de Bissy – 1987 – Cl. Chambéry métropole.
- Usine d'incinération : construction du 3e four – 1994 – Cl. Chambéry métropole.

La piscine couverte et la patinoire, parc de de Buisson Rond, sont construites entre 1970 et 1971. D’abord municipaux, ces deux équipements sont transférés au SIAC en 1992, lorsque celui-ci intègre une nouvelle compétence en prenant en charge les dépenses de fonctionnement et d’investissements des équipements sportifs d’agglomération. En 2000, le personnel de ces deux installations passe de la ville de Chambéry à Chambéry métropole. Le transfert à la communauté d’agglomération de la piscine du Stade, inaugurée en 1947, remonte à l’année 2000 également.

- Piscine de Buisson rond – 1983 – Cl. Archives municipales de Chambéry.
- Piscine du Stade – 1988 – Cl. Archives municipales de Chambéry.
- Patinoire de Buisson rond – 1990 – Cl. Archives municipales de Chambéry.

Dès 1965, le SIAURC se penche sur la question des aires de stationnement des gens du voyage. Un terrain est aménagé à la Motte-Servolex en 1969 mais la compétence « stationnement des gens du voyage » n’est prise qu’en 1978. Entre 1995 et 2000, des compétences en matière de logement, aménagement de l’espace, emploi et insertion sont progressivement intégrées aux prérogatives de l’agglomération. Dans le cadre de sa « politique de la ville », Chambéry métropole se préoccupe depuis 2000 d’accompagner des projets visant à améliorer le cadre de vie des habitants. Ces projets passent notamment par le contrat urbain de cohésion sociale ou la rénovation urbaine de Chambéry.

- Rénovation urbaine des Hauts-de-Chambéry : espace info au Cristal – 2006 – Cl./ Chambéry métropole.

C’est en 2000 que Chambéry métropole prend l’essentiel de ses compétences en matière de développement économique. L'année suivante, le personnel chargé du « développement économique » à la ville de Chambéry est transféré à l’agglomération. Chambéry métropole a depuis lors pour missions d’aménager les voiries d’intérêt communautaire et d’animer les Parcs d’Activités Économiques. La communauté d’agglomération favorise également l’installation et le développement des entreprises locales et l’accueil des entreprises extérieures ; elle a en charge la gestion du Parc d’Activités de Côte-Rousse.

- Avenue de la Houille Blanche, ZAC de Bissy – 1965/2007 – Cl. n° spécial « la Savoie » n°899 bis / Chambéry métropole.
- Nouveau bâtiment du parc d’activités de Côte-Rousse – 2006 – Cl. Chambéry métropole.

> revenir aux 50 ans d'intercommunalité

Retour accueil
Chambéry métropole
106, allée des Blachères
73026 Chambéry cedex
Tél. 04 79 96 86 00