Un vaste réseau de collecte

Le système de collecte des eaux usées de l'agglomération chambérienne comprend près de 600 km de réseaux dont 83 km de réseaux unitaires et environ 500 km de réseaux séparatifs et compte également 32 postes de refoulement. Il permet aujourd'hui de collecter les eaux usées produites sur le territoire par plus de 96% de la population.

Ce réseau s'est développé progressivement à partir du centre ancien de Chambéry qui possède 15 km de réseaux unitaires visitables ou semi-visitables constituant le patrimoine historique qui fait l'objet, depuis plusieurs années, d'importantes opérations de réhabilitation.

réseau des égouts présents et à créer de la ville de Chambéry en 1876 (crédit photo: Chambéry métropole)

chambéry métropole

Travaux de réhabilitation des collecteurs unitaires du centre ancien de Chambéry (crédit photo: image Extrem)

image Extrem

Le réseau secondaire, constitué d'antennes unitaires (400 mm de diamètre) et d'antennes séparatives plus récentes (200 à 300 mm de diamètre) complète le système de collecte qui permet d'acheminer les eaux usées vers une usine de dépollution principale (UDEP de Chambéry) et plusieurs stations d'épurations réparties sur le territoire.