Connaitre la qualité de l'eau

Différents moyens de contrôle, de mesures de protection et d'exploitation des ouvrages sont mis en oeuvre pour assurer quotidiennement aux abonnés une eau de qualité 24h/24.

La carte interactive qui vous est proposée vous permet d'accéder aux analyses réalisées sur votre eau. Pour cela, il vous suffit de :

  1. Renseigner votre nom de rue dans la fenêtre "rechercher" (sans mentionner le type de voie : "rue" ou"avenue". Par exemple pour la rue Georges Lamarque indiquez simplement Georges Lamarque)
  2. Sélectionner le nom de votre rue dans le menu déroulant afin de zoomer sur la carte.
  3. À l'affichage de la fenêtre, cliquez sur le pour accéder aux informations de votre eau

À noter : le symbole goutte correspond à une zone de distribution.

Qu’est-ce que la dureté de l’eau ?

La dureté d’une eau indiquée en degré français (°f) correspond à la teneur en calcium et magnésium.

Une roche calcaire donne une eau dure (fortement minéralisée), une roche cristalline une eau douce (peu minéralisée).

Une eau calcaire ne présente pas de risque pour la santé, au contraire : elle contribue aux apports journaliers en minéraux.

Au-delà de 20°f l’eau entartre les installations : un nettoyage du ballon d’eau chaude est recommandé tous les 3 à 4 ans.

Si vous installez un adoucisseur, placez-le uniquement sur le réseau d’eau chaude pour maintenir une eau froide de boisson non adoucie. En effet, en dessous de 10°f, l’eau trop douce peut devenir agressive, détériorer les canalisations et ne pas être bonne à la consommation. Dans tout logement, il est obligatoire d'avoir un robinet d'eau non adoucie pour la consommation.

Une eau sous contrôle

Chambéry métropole est responsable de la qualité de l’eau distribuée sur l’agglomération du point de prélèvement jusqu’au robinet du consommateur. Cette eau fait l’objet d’un contrôle sanitaire de tous les instants pour garantir sa qualité tout au long de son parcours.

Un programme d’analyses réglementaires est établi chaque année par l’Agence Régionale de Santé (ARS) qui définit les lieux de prélèvement, les fréquences et le type d’analyse pour chaque zone de distribution. L’ARS missionne un laboratoire agréé indépendant pour effectuer ces prélèvements, réaliser les analyses et transmettre les résultats.

Les résultats sont présentés de manière homogène sur des rapports d’analyse pour tous les prélèvements effectués, ils sont également disponibles en mairie.

En complément de ce suivi réglementaire, le service des eaux de Chambéry métropole effectue un autocontrôle de la qualité de l’eau sur ses mêmes réseaux et réalise également des prélèvements de contrôle systématiques avant la remise en eau de toute conduite neuve après travaux.

Ces contrôles portant sur les paramètres physico-chimiques et bactériologiques sont menées par notre laboratoire d'analyses et de métrologie.

Des limites de qualité à ne pas dépasser

Le suivi de la qualité des eaux de consommation répond à un cadre réglementaire très strict précisé dans l’arrêté du 11 janvier 2007 et transposé dans le Code de la Santé Publique.

Pour rester conforme à un usage destiné à la consommation humaine, les paramètres concernés doivent respecter les valeurs inférieures ou égales aux limites de qualité. Tout résultat non conforme fait l’objet d’un nouveau prélèvement pour confirmation et d’une intervention si nécessaire.

Certaines sources sont concernées par un ajout de chlore, et temporairement certains puits aussi, en cas de pollution bactérienne.